Le réseau



PAYOTE est un réseau méthodologique d'échange sur la modélisation des paysages et des territoires agricoles. Les problématiques considérées sont regroupées en quatre thèmes structurants :
  • la représentation du paysage
  • la simulation dynamique des paysages
  • la fouille de données et l'initialisation de paysages virtuels
  • l'analyse de l'impact du paysage sur les processus

Le réseau PAYOTE (pour PAYsage Ou Territoire) mobilise plusieurs disciplines (informatique, agronomie, écologie, mathématiques, statistiques, hydrologie, sciences économiques et sociales) autour d’un thème d’étude commun qu’est le paysage ou le territoire, identifié comme un objet complexe à l’interface des processus biophysiques, écosystémiques et socio-techniques.

PAYOTE regroupe actuellement des chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants de plusieurs instituts et établissements d’enseignement supérieur (notamment INRA, INRIA, CNRS, ENGEES, Agrocampus Ouest, AgroParisTech).

Le réseau PAYOTE est ouvert à toute personne intéressée par des échanges méthodologiques sur ces thématiques (contact)



Objectifs

L’objectif du réseau est d’alimenter la réflexion et les échanges méthodologiques pour améliorer les modélisations des paysages et des territoires. De par ses applications, le réseau PAYOTE contribue à améliorer la prise en compte des impacts environnementaux et des services écosystémiques à des échelles spatiales pertinentes, mais aussi à répondre aux questionnements actuels liés à des enjeux agricoles (changement d’usage des sols, impact du changement climatique, compréhension des pratiques des agriculteurs, notamment règles d’allocation des cultures).



Activités

PAYOTE combine trois formes d'actions complémentaires :



Productions

Les activités du réseaux ont notamment permis le développement de méthodologies d’analyse de sensibilité des modèles aux caractéristiques paysagères (Viaud et al., 2008), la mise en place de collaborations sur des modèles spatialisés de dynamique ravageurs/pathogènes/auxiliaires et dans le domaine de la géomatique (da Silva et al., 2014) mais aussi la mise au point d’un logiciel de simulation de paysages neutres (GenExP ; Le Ber et al, 2009).


da Silva S., Le Ber F., Lavigne C. (2014) Structure analysis of hedgerows with respect to perennial landscape lines in two contrasted French agricultural landscapes. International Journal of Agricultural and Environmental Information Systems, 5: 19-37 (lien)

Le Ber, F., Lavigne, C., Adamczyk, K., Angevin, F., Colbach, N., Mari, J. F., and Monod, H. (2009). Neutral modelling of agricultural landscapes by tessellation methods – Application for gene flow simulation. Ecological modeling, 220: 3536-3545 (lien)

Viaud, V., Monod, H., Lavigne, C., Angevin, F., and Adamczyk, K. (2008). Spatial sensitivity of maize gene-flow to landscape pattern: a simulation approach. Landscape Ecology, 23: 1067-1079 (lien)



Ressources

Le réseau est soutenu financièrement par l’INRA (départements Environnement et Agronomie, Mathématiques et Informatique Appliquées, Santé des Plantes et Environnement, Sciences pour l’Action et le Développement).



Fonctionnement

Le bon fonctionnement du réseau est assuré par un bureau constitué par :
  • Frédérique Angevin (INRA – Eco-Innov, Grignon)
  • Hugues Boussard (INRA – BAGAP, Rennes)
  • Jean-Christophe Fabre (INRA – LISAH, Montpellier)
  • Claire Lavigne (INRA – PSH, Avignon)
  • Florence Le Ber (ENGEES – ICube)
  • Julien Papaïx (INRA – BioSP, Avignon)
  • Nicolas Parisey (INRA – IGEPP, Rennes)
  • Sylvain Poggi (INRA – IGEPP, Rennes)
  • Benoît Ricci (INRA – Agroécologie, Dijon)
  • Fabrice Vinatier (INRA – LISAH, Montpellier)
  • Julie Wohlfahrt (INRA – SAD-ASTER, Mirecourt)